Nemaska Lithium publie une mise à jour de son rapport technique conforme à la norme NI 43-101

31 juillet 2019
  • Le taux de rendement interne (TRI) avant impôts est de 30,3 %, et la valeur actualisée nette (VAN) avant impôts @ 8 % est de 3,1 G$ CA.
  • Le TRI après impôts est de 27,4 %. La VAN après impôts @ 8 % est de 2,3 G$ CA.
  • L’évaluation des dépenses en capital (CAPEX) pour Whabouchi et Shawinigan confirme l’estimation faite par la Société en février 2019.

QUÉBEC, 31 juill. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Nemaska Lithium Inc. (« Nemaska Lithium » ou la « Société ») (TSX : NMX) (OTCQX : NMKEF) (Francfort : N0T) publie les résultats de la mise à jour de son rapport technique conforme à la norme National Instrument (NI) 43-101 (le « rapport ») sur la mine Whabouchi (« Whabouchi ») et l’usine électrochimique de Shawinigan (l’ « usine ») (collectivement le « projet »). L’équipe de direction de Nemaska Lithium a retenu les services de firmes d’ingénierie afin de produire le rapport (tel que défini par la norme NI 43-101) après que la Société ait annoncé un déficit de financement le 13 février 2019.

« Nous sommes heureux d’informer nos actionnaires que le projet demeure économiquement très solide après l’analyse approfondie des dépenses en capital (« CAPEX ») et des coûts d’exploitation globaux (« OPEX ») effectuée par les personnes qualifiées (Qualified Persons « QP ») ayant travaillé étroitement avec notre équipe interne renforcée, tel que reflété dans le rapport. Nous avons tenu compte des plus récentes conceptions d’ingénierie de détail pour les deux sites, lesquelles nous ont permis de préciser les estimations opérationnelles cruciales », a affirmé Guy Bourassa, président et chef de la direction de Nemaska Lithium. « Maintenant que nous avons mis à jour notre échéancier et notre budget, et que nous avons reçu et accepté une lettre d’intention du Groupe Pallinghurst concernant un investissement en actions pouvant aller jusqu’à 600 millions de dollars canadiens, nous sommes persuadés d’avoir entre les mains un plan solide pour l’avenir ainsi qu’une équipe fiable en place pour reprendre la construction et mener à bien le projet lorsque le financement nécessaire aura été obtenu. »

En supposant un financement complet par capitaux propres, le rapport fait état d’un TRI et d’une VAN avant impôts de 30,3 % et de 3,1 G$ CA (selon un taux d’actualisation de 8 %) respectivement, et d’un TRI et d’une VAN après impôts de 27,4 % et de 2,3 G$ CA (selon un taux d’actualisation de 8 %) respectivement. Ces calculs de TRI et VAN excluent les coûts irrécupérables (sunk costs) d’environ 340 M$ CA investis à ce jour dans le projet, conformément à la norme NI 43-101. En assumant que le financement soit complété pour permettre que la construction reprenne en novembre 2019, le début de la production à Whabouchi serait en juin 2020 et en novembre 2021 pour l’usine.

Coup d’œil sur la mise à jour du rapport

Suivant la mise à jour du modèle géologique et de l’aménagement détaillé de la mine, le rapport confirme les nouvelles estimations de production annuelle de concentré provenant de Whabouchi à environ 205 000 tonnes et à environ 37 000 tonnes d’hydroxyde de lithium monohydrate de haute pureté provenant de l’usine, selon l’hypothèse que Nemaska Lithium achètera, au besoin, du sulfate de lithium monohydrate et/ou du concentré pour atteindre la capacité nominale à l’usine.

La Société a décidé de produire exclusivement de l’hydroxyde de lithium à son usine. Cependant, la Société sera en mesure d’ajouter, au besoin, l’équipement nécessaire à la production de carbonate de lithium en fonction de la demande du marché.

La progression de l’ingénierie de détail depuis juin 2018 et les optimisations effectuées lors de la préparation du rapport ont nettement réduit les risques liés au projet.

Incluant les coûts liés à la préparation et au démarrage des opérations, l’OPEX global moyen est estimé à 5 223 $ CA (4 018 $ US) par tonne d’hydroxyde de lithium monohydrate (LiOH‑H2O) produit à partir du concentré de Whabouchi. L’OPEX moyen par tonne de concentré (6,25 % de Li2O) livré à l’usine est estimé en moyenne à 452 $ CA (347 $ US) pour la durée de vie de la mine. Du côté de l’usine, l’OPEX estimé pour la conversion de concentré provenant de la mine Whabouchi s’élève en moyenne à 2 513 $ CA (1 933 $ US) par tonne d’hydroxyde de lithium monohydrate (LiOH-H2O) pour la durée de vie du projet.

« Nous sommes fiers des efforts déployés au cours des derniers mois par notre équipe (owner’s team) renouvelée dans le but de renforcer le contrôle sur les activités d’ingénierie et de construction. Avec l’appui précieux de toute l’organisation, nous continuerons à rechercher des moyens d’améliorer notre structure de coûts, même une fois le stade de la production atteint. Ce souci d’amélioration constante contribue à faire de Nemaska Lithium un producteur d’hydroxyde de lithium monohydrate de qualité batteries à faible coûts de premier plan », a ajouté Robert Beaulieu, vice-président, Opérations et Construction. « Cette mise à jour nous fournit le plus haut degré de connaissances possible sur les impératifs opérationnels incontournables liés à la construction, à la mise en service et au démarrage des activités de notre projet. »

Toutes les sommes sont en dollars canadiens, sauf indication contraire. Certaines sommes ont été arrondies pour la présentation.Rapport technique de 2019
CAPEX total1

(en M$ CA, y compris la contingence)
 TotalSommes
engagées en
date du
31 mai 2019
Sommes restantes
Whabouchi1:448223225
Usine1:821117704
Total:  1 269340929
OPEX moyen par tonne de concentré de spodumène à 6,25 % de Li2O
(Transformation à Whabouchi + transport jusqu’à l’usine)
452 $ CA (347 $ US)
OPEX moyen pour l’hydroxyde de lithium par tonne de LiOH-H2O
(Transformation à l’usine)
2 513 $ CA (1 933 $ US)
OPEX total par tonne de LiOH-H2O

(Whabouchi + usine)
5 223 $ US (4 018 $ US)
VAN avant-impôts2Taux d’actualisation de 8 %3,1 G$ (scénario de référence)
Taux d’actualisation de 10 %2,3 G$
TRI avant-impôts2 30,3 %
VAN après-impôts 2Taux d’actualisation de 8 %2,3 G$ (scénario de référence)
Taux d’actualisation de 10 %1,7 G$
TRI après-impôts2 27,4 %
Prix de vente moyen d’hydroxyde de lithium par tonne selon la durée de vie de la mine14 000 $ US (18 200 $ CA)
Réserves prouvées et probables de la mine à ciel ouvert27,9 M de tonnes à 1,33 % de Li2O
Réserves prouvées et probables de la mine souterraine8,7 M de tonnes à 1,21 % de Li2O
Réserves prouvées et probables des mines à ciel ouvert et souterraine

* Le rapport technique NI 43-101 mis à jour confirme que plus de ressources furent identifiées sous le niveau des réserves minérales, sans être considérées comme étant des réserves prouvées et probables.
36,6 M de tonnes à 1,30 % de Li2O
Production au cours de la durée de vie de la mine 6,6 M de tonnes de concentré de spodumène converti en environ 1,1 M de tonnes d’hydroxyde de lithium de qualité batteries, et 368 kilotonnes de concentré de spodumène vendues sur le marché

Durée de vie prévue de la mine33 ans
Revenu pendant la durée de vie de la mine20,25 G$
Taux de change utilisé pour la conversion1,30 $ CA : 1,00 $ US

1 Le CAPEX total inclut des montants reliés aux coûts du propriétaire (owner’s costs), qui sont d’environ 42 M$ CA pour Whabouchi et de 29 M$ CA pour l’usine.

2 La VAN et le TRI excluent les coûts irrécupérables (sunk costs) d’environ 340 M$ CA provenant des calculs, conformément à la norme NI 43-101.

Personnes qualifiées

Met-Chem, une filiale de DRA Americas Inc. (« DRA/Met-Chem »), a fourni des services d’ingénierie et d’intégration pour tous les aspects du rapport technique NI 43-101 sur la mine de lithium de Whabouchi et l’usine électrochimique de Shawinigan, avec la participation d’autres entreprises. Le rapport technique comprend l’estimation des ressources (par SGS Géostat « SGS »), la conception de la mine à ciel ouvert et l’estimation des réserves minérales (par BBA Inc. « BBA »), la conception de la mine souterraine (par DRA/Met-Chem), le concentrateur (par DRA/Met-Chem), l’usine électrochimique (par Hatch et NORAM), l’infrastructure (par Hatch pour Shawinigan et DRA/Met-Chem pour les autres sites), l’entreposage des résidus miniers et des stériles ainsi que la gestion de l’eau (par SNC-Lavalin « SNC »), les coûts d’investissements et d’exploitation (par Hatch pour Shawinigan et DRA/Met-Chem pour les autres sites) et l’analyse économique (par DRA/Met-Chem). Le rapport technique NI 43-101 complet sera affiché au www.sedar.com dans un délai de 45 jours et pourra également être consulté sur le site de Nemaska Lithium. L’information technique contenue dans ce communiqué de presse a été révisée et approuvée par des personnes qualifiées selon leurs secteurs de responsabilités et leurs domaines de compétences.

Conférence téléphonique

Nemaska Lithium tiendra une conférence téléphonique le 1er août 2019 à 11 h HNE. Le président et chef de la direction de la Société, M. Guy Bourassa, le chef de la direction financière, M. Steve Nadeau, et le vice-président, Opérations et construction, M. Robert Beaulieu, aborderont la mise à jour du rapport NI 43-101. La conférence sera accessible par les moyens suivants :

Sur le Web : https://edge.media-server.com/mmc/p/xcasimzn

Par téléphone :

Numéro sans frais pour les participants des États-Unis et du Canada :  866 353-6129

Numéro international pour les participants des États-Unis et du Canada : +1 409 217-8084

ID de la conférence : 6868859

À propos de Nemaska Lithium

Nemaska Lithium Inc. est une entreprise chimique en développement dont les activités seront intégrées verticalement, de l’extraction minière de spodumène jusqu’à la commercialisation d’hydroxyde et de carbonate de lithium de haute pureté. Ces sels de lithium sont principalement destinés au marché en forte croissance des batteries au lithium-ion, qui est alimenté par la demande croissante en matière d’électrification des transports et de stockage d’énergie à l’échelle mondiale. Grâce à ses produits et procédés, la Société entend faciliter l’accès à l’énergie verte, au bénéfice de l’humanité.

La Société exploitera la mine Whabouchi au Québec, au Canada, l’un des gisements de spodumène les plus riches au monde, en volume et en teneur. Le concentré de spodumène produit à la mine Whabouchi sera traité à l’usine de Shawinigan au moyen d’un procédé unique d’électrolyse membranaire pour lequel la Société détient de multiples brevets.

La Société est membre de l’indice des titres à petite capitalisation S&P/TSX, de l’indice minier mondial S&P/TSX, de l’indice mondial des métaux de base S&P/TSX, de l’indice mondial des métaux de base à pondération égale S&P/TSX et de l’indice canadien MSCI des sociétés à petite capitalisation. Pour en apprendre davantage, visitez le www.nemaskalithium.com ou twitter.com/Nemaska Lithium.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs
Hormis les énoncés de faits historiques, tous les énoncés figurant dans le présent communiqué de presse, y compris, sans s’y limiter, ceux qui concernent la mise à jour de l’échéancier et du budget, le déficit de financement de 375M $ CA et le capital additionnel requis afin de permettre à la Société de compléter la construction, les coûts additionnels estimés pour compléter la construction de la mine Whabouchi et de l’usine de Shawinigan, les perspectives économiques solides du projet, le déroulement anticipé de la construction et la mise en service de même que le début prévu de la production aux sites de la mine Whabouchi et l’usine Shawinigan, constituent de « l’information prospective » et des « énoncés prospectifs » selon le sens attribué par certaines lois sur les valeurs mobilières, et sont fondés sur des attentes et des prévisions faites en date du présent communiqué de presse. Certaines hypothèses importantes de la Société lors de l’établissement d’énoncés prospectifs comprennent, mais sans s’y limiter, l’obtention du capital supplémentaire nécessaire pour le respect de toutes les conditions préalables permettant de recevoir le produit résiduel du financement du projet, soit le versement de la seconde tranche conformément à l’accord sur la production de type « streaming » et le produit du placement d’obligations (bonds).

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comprennent, sans s’y limiter, ceux liés (i) à la capacité de la Société d’obtenir un soutien financier supplémentaire, (ii) aux éventuelles ententes définitives visant la mise en œuvre de la proposition d’investissement de Pallinghurst, (iii) au fait que la Société ait un plan solide pour l’avenir ainsi qu’une équipe fiable pour reprendre la construction lorsque le financement nécessaire aura été obtenu, (iv) à la hausse de l’efficacité opérationnelle prévue et à la réduction des risques liés au projet, (v) aux estimations de CAPEX et d’OPEX, (vi) à la reprise de la construction en novembre 2019 pour mener au début de la production en juin 2020 pour la mine et en novembre 2021 pour l’usine, (vii) à l’exclusivité de la production d’hydroxyde de lithium et la capacité de la Société d’ajouter de l’équipement pour la production de carbonate de lithium, (viii) aux attentes de la Société concernant l’éventuel renforcement de sa position concurrentielle comme producteur à faible coût d’hydroxyde de lithium de haute qualité servant à la fabrication de batteries, (ix) à l’adoption prévue d’un échéancier plus efficace en matière de construction et de montée en puissance (et d’atteinte d’une production commerciale), (x) au renforcement du contrôle sur les activités de construction, (xi) à l’optimisation des procédés de la Société afin de réduire l’OPEX, (xii) à la capacité de la Société à lancer la production commerciale de la mine et de l’usine, (xiii) à l’obtention d’un haut degré de visibilité sur les impératifs incontournables liés à la construction, la mise en service et le démarrage du projet, et (xiv) ainsi qu’au paragraphe « À propos de Nemaska Lithium » ci-dessus, qui décrit essentiellement les perspectives de la Société. Les énoncés prospectifs sont fondés sur les attentes, les estimations et les prévisions en date du présent communiqué de presse. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre d’estimations et d’hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par la Société au moment où ces énoncés ont été formulés, sont assujetties à des incertitudes et à des imprévus importants sur les plans opérationnel, économique et concurrentiel. Ces estimations et ces hypothèses peuvent s’avérer inexactes.

Bon nombre de ces incertitudes et de ces imprévus peuvent avoir une incidence directe ou indirecte, ou pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux avancés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Il ne peut y avoir de certitude que l’investissement proposé par Pallinghurst sera réalisé ou qu’une autre alternative financière/stratégique sera disponible, que la Société respectera les conditions énoncées à l’entente sur la production de type « streaming » et aux obligations (bonds) et que la mine Whabouchi et/ou l'usine électrochimique de Shawinigan seront mises en service et que la production débutera, puisque les événements futurs pourraient différer substantiellement de ceux actuellement prévus par la Société. En outre, il ne peut y avoir de certitude que le TRI et la VAN du projet seront conformes à ce qui est prévu dans le rapport; de même, il ne peut y avoir de certitude que les estimations de production, CAPEX et OPEX figurant au rapport se concrétisent.

Par leur nature même, les énoncés prospectifs comportent un nombre d’incertitudes et de risques intrinsèques, tant généraux que particuliers, et il est possible que les estimations, prévisions, projections et autres énoncés prospectifs ne se concrétisent pas ou que les hypothèses ne reflètent pas les résultats futurs. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but de fournir de l’information sur les attentes et les plans de la direction relatifs à l’avenir. Les lecteurs sont mis en garde contre le risque d’accorder une crédibilité excessive à ces énoncés prospectifs puisqu’un certain nombre de facteurs de risque importants et d’événements futurs pourraient entraîner des différences considérables entre les résultats réels et les croyances, plans, objectifs, attentes, prévisions, estimations, hypothèses et intentions exprimés dans ces énoncés prospectifs. Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, sont qualifiés par les mises en garde figurant dans nos autres dépôts auprès des organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières comprenant, mais sans s’y limiter, les mises en garde figurant dans la rubrique « Facteurs de risque » dans la notice annuelle de la Société datée du 10 octobre 2018 et la rubrique « Exposition et gestion des risques » dans le rapport de gestion trimestriel de la Société. La Société prévient que la liste de facteurs ci-dessus qui pourraient influencer les résultats futurs n’est pas exhaustive et que de nouveaux risques imprévisibles pourraient se matérialiser à l’occasion. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser des énoncés prospectifs, ou d’expliquer toute différence considérable entre les événements réels subséquents et ces énoncés prospectifs, sauf dans la mesure requise par la loi applicable.

D’autres renseignements sur Nemaska Lithium se trouvent dans la base de données de SEDAR(www.sedar.com) et sur le site Web de la Société à l’adresse: www.nemaskalithium.com.

POUR PLUS D’INFORMATIONS :

Victor Cantore
Relations avec les investisseurs
514 831-3809
victor.cantore@nemaskalithium.com
Wanda Cutler
Relations avec les investisseurs
416 303-6460
wanda.cutler@nemaskalithium.com
  
Gabrielle Tellier
Relations avec les médias
514 348-0466
gabrielle.tellier@nemaskalithium.com