Nemaska Lithium fait le point sur le projet Whabouchi

15 octobre 2019

• La Société doit réduire ses effectifs et procéder au licenciement de 64 employés
• L’usine de phase 1 cessera ses activités à la fin de décembre 2019
• Les activités à Whabouchi ralentiront jusqu’à la mise en hivernation du site

QUÉBEC, 15 oct. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Nemaska Lithium inc. (« Nemaska Lithium » ou la « Société ») (TSX : NMX) (OTCQX : NMKEF) (Francfort : N0T) annonce qu’elle doit adapter la mise en œuvre de son projet, principalement en raison des délais pour compléter son financement. Par conséquent, la Société doit réduire ses effectifs en procédant au licenciement de 64 employés. Cette décision difficile résulte d’un examen rigoureux de la situation actuelle, dans le but de faire une utilisation optimale de ses liquidités et d’assurer la continuité du projet.  

Nemaska Lithium est toujours confiante en ses capacités de mener à bien son projet. La Société ne peut toutefois pas déterminer à ce moment-ci une date précise pour la clôture du financement requis étant donné qu’aucune entente définitive n’a encore été conclue à cet effet avec le Groupe Pallinghurst (« Pallinghurst »), auquel est directement liée la finalisation du calendrier d’exécution du projet. Dans ce contexte, la Société se voit dans l’obligation de procéder à un licenciement collectif, puisqu’elle prévoit devoir ralentir ses activités de préparation à la production à la mine et à l’usine en attente du financement. Selon les sites, les dates de cessation d’emploi se situeront entre la fin octobre et la fin décembre 2019.

« Nous avons toujours affirmé avoir recruté les meilleurs talents pour faire de ce projet une réussite et nous en sommes toujours profondément convaincus, ce qui rend cette décision encore plus difficile. Alors que nous ne pouvons confirmer l’échéancier de reprise des travaux de construction, et bien que les négociations avec Pallinghurst évoluent bien, il s’agit de la décision responsable à prendre », a déclaré Guy Bourassa, président et chef de la direction de Nemaska Lithium.

La Société continuera de consacrer ses efforts principalement à compléter le financement requis pour pouvoir accélérer le déploiement du projet aussitôt que possible. Elle poursuivra également ses démarches afin d’obtenir rapidement une décision favorable de la Cour supérieure du Québec à la suite de sa requête en lien avec la procédure d’arrangement en vue d’obtenir la radiation des sûretés relatives aux obligations de 350 M$ US qui ont fait l’objet d’un remboursement prescrit.

Le rythme des activités est adapté à Whabouchi et Shawinigan

Au cours des prochaines semaines, les employés mobilisés à la mine Whabouchi vont finaliser la mise en hivernation du site et accompagner les équipes de construction en vue de compléter certains travaux avant l’arrivée de la saison hivernale. Nemaska Lithium assumera par la suite la préservation de ses actifs et le maintien de la conformité réglementaire de ses installations.

L’usine de phase 1 de Shawinigan, ayant atteint les principaux objectifs pour laquelle elle a été construite, poursuivra ses activités jusqu’à une mise à l’arrêt complète à la fin du mois de décembre 2019. Cette usine de démonstration, en opération depuis février 2017, s’est avérée un atout majeur dans le développement du projet Whabouchi, ayant servi de vitrine pour démontrer la fiabilité de son procédé breveté et la qualité exceptionnelle de son produit destiné au marché des piles au lithium.

« Une fois le financement complété, nous serons en mesure d’avoir une meilleure visibilité sur la reprise plus soutenue de nos activités et sur le calendrier d’exécution du projet. Nous allons maintenant nous retrousser les manches, comme nous savons le faire, et continuer d’avancer autant que possible le travail afin d’assurer une reprise des activités ordonnée et avec un minimum de délai le moment venu. Nous allons continuer à travailler d’arrache-pied, avec notre équipe et nos partenaires, pour faire de Nemaska Lithium une réussite. Nous remercions sincèrement les employés qui nous quitteront sous peu et espérons pouvoir revoir un bon nombre d’entre eux dans notre équipe lors de la reprise des activités », a conclu M. Bourassa.

À propos de Nemaska Lithium

Nemaska Lithium Inc. est une entreprise chimique en développement dont les activités seront intégrées verticalement, de l’extraction minière de spodumène jusqu’à la commercialisation d’hydroxyde de lithium de haute pureté. Ces sels de lithium sont principalement destinés au marché en forte croissance des batteries au lithium-ion, qui est alimenté par la demande croissante en matière d’électrification des transports et de stockage d’énergie à l’échelle mondiale. Grâce à ses produits et procédés, la Société entend faciliter l’accès à l’énergie verte, au bénéfice de l’humanité.

La Société exploitera la mine Whabouchi au Québec, au Canada, l’un des gisements de spodumène les plus riches au monde, en volume et en teneur. Le concentré de spodumène produit à la mine Whabouchi sera traité à l’usine de Shawinigan au moyen d’un procédé unique d’électrolyse membranaire pour lequel la Société détient de multiples brevets.

La Société est membre de l’indice des titres à petite capitalisation S&P/TSX, de l’indice minier mondial S&P/TSX, de l’indice mondial des métaux de base S&P/TSX, de l’indice mondial des métaux de base à pondération égale S&P/TSX et de l’indice canadien MSCI des sociétés à petite capitalisation. Pour en apprendre davantage, visitez le www.nemaskalithium.com ou twitter.com/Nemaska Lithium.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs

Hormis les énoncés de faits historiques, tous les énoncés figurant dans le présent communiqué de presse, y compris, sans s’y limiter, ceux qui concernent (A) le capital additionnel requis afin de permettre à la Société de compléter la construction du projet, (B) la conclusion éventuelle d’une entente définitive avec Pallinghurst et la clôture de l’investissement, (C) la confiance de la Société en ses capacités de mener à bien son projet, (D) la meilleure visibilité sur la reprise plus soutenue de nos activités, une fois le financement complété, (E) l’obtention rapidement d’une décision favorable de la Cour en lien avec la requête en vue d’obtenir la radiation des sûretés relatives aux obligations, et (F) la reprise envisagée de la construction et mise en service du projet, constituent de « l’information prospective » et des « énoncés prospectifs » selon le sens attribué par certaines lois sur les valeurs mobilières, et sont fondés sur des attentes et des prévisions faites en date du présent communiqué de presse. Certaines hypothèses importantes de la Société lors de l’établissement d’énoncés prospectifs comprennent, mais sans s’y limiter, la conclusion d’une entente définitive avec Pallinghurst en temps opportun, l’obtention du capital supplémentaire nécessaire pour reprendre les activités et le travail, l’objectif de la Société d’avancer le travail autant que possible afin d’assurer une reprise ordonnée et avec un minimum de délai une fois le moment de cette reprise venu et la radiation des sûretés relatives aux obligations pour permettre la mise en œuvre du financement.

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comprennent, sans s’y limiter, ceux liés (i) à l’utilisation optimale de nos liquidités tout en assurant la continuité du projet, (ii) à l’échéancier incertain de la reprise des travaux de construction bien que les discussions avec Pallinghurst se déroulent bien, (iii) au ralentissement des activités de préparation à la production à la mine et à l’usine de la Société, (iv) aux dates de cessation d’emploi, (v) à la finalisation de l’hivernation du site et des travaux y connexes, (vi) à la poursuite des activités de l’usine de Phase 1 jusqu’au 31 décembre 2019, (vii) à la préservation des actifs de la Société, (viii) à la réembauche possible d’un bon nombre d’employés lors de la reprise des activités, (ix) à l’éventuelle réussite du projet, et (x) au paragraphe « À propos de Nemaska Lithium » ci-dessus, qui décrit essentiellement les perspectives de la Société. Les énoncés prospectifs sont fondés sur les attentes, les estimations et les prévisions en date du présent communiqué de presse. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre d’estimations et d’hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par la Société au moment où ces énoncés ont été formulés, sont assujetties à des incertitudes et à des imprévus importants sur les plans opérationnel, économique et concurrentiel. Ces estimations et ces hypothèses peuvent s’avérer inexactes.

Bon nombre de ces incertitudes et de ces imprévus peuvent avoir une incidence directe ou indirecte, ou pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux avancés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Il ne peut y avoir de certitude que l’investissement proposé par Pallinghurst sera réalisé ou qu’une autre alternative financière/stratégique sera disponible, que la Société respectera les conditions énoncées à l’entente sur la production de type « streaming », que la Cour autorisera la radiation des sûretés en lien avec les obligations et que la Société réembauche bon nombre d’employés et que la mine Whabouchi et/ou l’usine électrochimique de Shawinigan seront mises en service et que la production débutera, puisque les événements futurs pourraient différer substantiellement de ceux actuellement prévus par la Société.

Par leur nature même, les énoncés prospectifs comportent un nombre d’incertitudes et de risques intrinsèques, tant généraux que particuliers, et il est possible que les estimations, prévisions, projections et autres énoncés prospectifs ne se concrétisent pas ou que les hypothèses ne reflètent pas les résultats futurs. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but de fournir de l’information sur les attentes et les plans de la direction relatifs à l’avenir. Les lecteurs sont mis en garde contre le risque d’accorder une crédibilité excessive à ces énoncés prospectifs puisqu’un certain nombre de facteurs de risque importants et d’événements futurs pourraient entraîner des différences considérables entre les résultats réels et les croyances, plans, objectifs, attentes, prévisions, estimations, hypothèses et intentions exprimés dans ces énoncés prospectifs. Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, sont qualifiés par les mises en garde figurant dans nos autres dépôts auprès des organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières comprenant, mais sans s’y limiter, les mises en garde figurant dans la rubrique « Facteurs de risque » dans la notice annuelle de la Société datée du 30 septembre 2019 et la rubrique « Exposition et gestion des risques » dans le rapport de gestion trimestriel de la Société. La Société prévient que la liste de facteurs ci-dessus qui pourraient influencer les résultats futurs n’est pas exhaustive et que de nouveaux risques imprévisibles pourraient se matérialiser à l’occasion. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser des énoncés prospectifs, ou d’expliquer toute différence considérable entre les événements réels subséquents et ces énoncés prospectifs, sauf dans la mesure requise par la loi applicable.

D’autres renseignements sur Nemaska Lithium se trouvent dans la base de données de SEDAR(www.sedar.com) et sur le site Web de la Société à l’adresse : www.nemaskalithium.com.

POUR OBTENIR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS, VEUILLEZ COMMUNIQUER AVEC :

Victor Cantore
Relations avec les investisseurs
514 831-3809
victor.cantore@nemaskalithium.com
Wanda Cutler
Relations avec les investisseurs
416 303-6460
wanda.cutler@nemaskalithium.com

Gabrielle Tellier
Relations avec les médias
514 348-0466
gabrielle.tellier@nemaskalithium.com