Nemaska (en Cri : namesiskâw, qui signifie « abondance de poissons ») est une communauté crie située sur les rives du lac Champion, à quelque 30 km à l’ouest du site minier Whabouchi, dans la région d’Eeyou Istchee Baie-James (712 habitants en 2011). Nemaska est le siège du Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee) et du Gouvernement de la Nation crie. Il s’agit d’un village moderne constitué de familles cries vivant autrefois aux abords de l’ancien poste Nemiscau près du lac de même nom. En effet, la communauté de Nemaska était initialement installée sur les berges du lac Nemiscau là où un poste de traite avait été établi au début du 18e siècle. À la suite des travaux de développement menés par Hydro-Québec dans les années 1970, la communauté fut relocalisée aux abords du lac Champion en 1978.

Nemaska est aujourd’hui accessible par les airs avec des vols quotidiens organisés par Air Creebec et est aussi accessible par la Route du Nord, laquelle relie l’Abitibi-Témiscamingue (par la Route de la Baie-James) et la région de Chibougamau et du Saguenay-Lac-St-Jean à la communauté.

Nemaska se caractérise par une population tout particulièrement jeune, ceux-ci représentant en 2011 près de la moitié de la population. Parce qu’elle agit à titre de centre administratif de la Nation crie, le secteur des ventes et services ainsi que celui des emplois liés aux sciences sociales, à l’éducation et au gouvernement dominent le domaine professionnel à Nemaska.

La Nation crie de Nemaska et Nemaska Lithium ont développé et maintenu de bonnes relations depuis l’acquisition du projet par Nemaska Lithium.

En effet, dès les phases préliminaires du développement de son projet, Nemaska Lithium a consacré du temps et des ressources pour assurer une implication concrète et constructive des différentes parties prenantes, dont notamment la Nation crie de Nemaska. Avant même le déclenchement des activités visant la production de l’étude des impacts sur l’environnement et le milieu social (ÉIES), les autorités locales de la communauté crie de Nemaska ont participé à des activités d’information et de consultation.

Depuis 2009, différentes activités ont été réalisées afin de présenter le projet aux parties prenantes et de recueillir leurs préoccupations relatives au projet et à ses potentiels impacts environnementaux et sociaux. Lors de ces activités d’information et de consultation, divers sujets ont été abordés, par exemple les procédés miniers à ciel ouvert, les principales infrastructures du projet projetées et le cycle de vie du minerai.

En novembre 2011, Nemaska Lithium a mis en œuvre son plan de communication et de consultation. Ce plan comportait diverses activités dont notamment les suivantes :

  • Rencontres avec le conseil de bande de Nemaska et le conseil municipal de Chibougamau;
  • Entrevues avec des membres de la communauté de Nemaska et des organismes locaux;
  • Rencontres des maîtres de trappage et d’autres utilisateurs cris du territoire;
  • Groupes de discussion;
  • Réunions avec les membres du comité consultatif communautaire (CCC), lequel a été mis sur pied afin de servir de plateforme d’échange entre le promoteur et les représentants de divers intérêts de la communauté de Nemaska ;
  • Visites de terrain;
  • Embauche d’un agent de liaison communautaire.

Les commentaires, les préoccupations, les demandes et les suggestions exprimés par les parties prenantes au cours des activités d’information et de consultation ont été documentés et regroupés par thèmes. Suite au dépôt de son ÉIES en avril 2013, Nemaska Lithium et ses consultants ont également pris part de manière active aux différentes activités d’information et de consultation de la population de Nemaska mises sur pied par l’Environment and Remedial Works Department du gouvernement de la Nation Crie ainsi que l’Agence canadienne d'évaluation environnementale (ACÉE).

consultation Nemaska

Les commentaires et les préoccupations recueillies dans le cadre de ces diverses activités de consultation ont d’ailleurs conduit Nemaska Lithium à réaliser une nouvelle analyse du projet Whabouchi et de l’ensemble de ses composantes dans le cadre de l’étude de faisabilité (FS). Afin de tenir compte des appréhensions de la population, le projet a été optimisé et plusieurs des composantes qui faisaient initialement problème ont été révisées significativement tant des points de vue technique et économique qu’environnemental et social. Entre autres, de l’étude économique préliminaire (PEA) à l’étude de faisabilité (FS), la localisation des principales infrastructures telles que la halde à stériles et résidus miniers ainsi que celles dédiées à la gestion des eaux ont été éloignées du lac des Montagnes. De plus, il a été décidé que les dynamitages n’auraient lieu qu’une fois par semaine et qu’une suspension temporaire des travaux dans la fosse serait en vigueur lors de la période traditionnelle de chasse à l’oie, dite « Goose Break ». Puisque Nemaska Lithium a une certaine flexibilité à ce propos, le calendrier hebdomadaire de dynamitage sera de plus établi à la suite de discussions avec la communauté crie de Nemaska et le Comité Environnement établi en vertu de l’Entente Chinuchi, et adapté au besoin.

  

Principales étapes

En août 2009, la communauté de Nemaska, par son bras financier Nemaska Development Corporation, a convenu de souscrire des actions de Nemaska Lithium, assurant ainsi leur participation financière au développement du projet.

À l’automne 2009, des discussions ont été entreprises en vue de négocier et signer un Memorandum of Understanding entre la communauté et Nemaska Lithium, reconnaissant les droits et les attentes respectives de chacun, tout particulièrement la nécessité de respecter la culture crie et les traditions dans le cadre des travaux de l’entreprise sur le territoire. Ce Memorandum of Understanding fut signé en août 2010.

En novembre 2014, Nemaska Lithium Inc., le Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee), le gouvernement de la Nation Crie et la Nation Crie de Nemaska ont signé l'Entente Chinuchi, une entente sur les répercussions et avantages relatifs au développement et l'exploitation du projet Whabouchi. L'Entente Chinuchi qui lie les parties, régira la relation à long terme entre Nemaska Lithium et les Cris pendant toute la durée du projet Whabouchi.

L’approbation par la communauté crie de Nemaska a été exprimée par le soutien du Chef et du Conseil de bande de la Nation crie de Nemaska le 18 septembre, 2014. L’approbation de l’Entente Chinuchi par le Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee) et le Gouvernement de la Nation crie le 23 septembre 2014 représente le soutien de la Nation crie dans son ensemble et assure un environnement régional stable pour le développement et l’exploitation du projet de Nemaska Lithium.

L’Entente, laquelle sera en vigueur pour toute la durée de vie de la mine, prévoit entre autres des possibilités de formation, d'emploi et d'affaires pour les Cris durant la construction, l'exploitation et la fermeture de la mine. De plus, les parties ont établi un cadre assurant l’implication et la participation des Cris en lien avec les enjeux environnementaux tels que le suivi, les mesures d’atténuation et la fermeture. L'Entente Chinuchi illustre l’engagement des Cris à collaborer avec Nemaska Lithium au cours du développement et de l’exploitation de cette nouvelle mine sur le territoire Eeyou Istchee. De plus, l’Entente permet une mise en commun des intérêts des parties quant au succès économique du projet et assure les Cris de bénéficier financièrement du projet, conformément aux meilleures pratiques de l'industrie minière en matière de relations avec les Premières Nations et à la Politique minière de la Nation crie.